juillet 21, 2020 Juliette Gallet

Pourquoi souhaites-tu devenir entrepreneur ?

A priori je me destinais plutôt à faire carrière, étant diplômé ingénieur avec un MBA en poche et un poste de consultant pour les grands groupes de banque privée. Toutefois, la volonté de travailler pour quelque chose qui résonnait profondément avec mes valeurs m’est devenu de plus en plus irrésistible.

Etant passionné par la natation et la plongée, j’ai remarqué que l’industrie du maillot de bain n’avait pas tant évoluée que cela ces dernières décennies. Surtout elle n’avait pas pris encore le virage de l’écologie, ce que d’autres industries ont pourtant fait. J’ai donc eu l’idée de lancer le projet Shark Rebellion, afin de proposer une réelle alternative performante et écologique aux maillots de bain de natation traditionnels.

A quel besoin répond ton projet ?

Même s’il existe de nombreuses marques de maillot de bain, les nageurs n’ont aujourd’hui pas d’alternative écologique réellement valable en termes de performance et de qualité. Les nageurs de compétition s’entraînent jusqu’à 8 fois par semaine pendant 2h à 3h et parcourent entre 4 et 6km dans le bassin à chaque entraînement. Les maillots de bain sont donc soumis à rude épreuve.

La plupart des maillots de bain traditionnels utilisent du nylon de moyenne qualité qui devient extensible et transparent au bout d’un moment. En réutilisant la fibre de nylon extraite des filets de pêche qui est extrêmement résistante, mes maillots de bain sont jusqu’à 2 fois plus résistant au chlore et aux étirements. Ils sont de ce fait beaucoup plus durables et parfaitement adaptés aux entraînements intensifs des nageurs.

Quel impact durable souhaites-tu avoir grâce à ton projet ?

Tout d’abord, le but est de lutter activement contre la pollution des océans. Cela passe par la récupération des filets de pêche pour en faire des maillots de bain haute performance. Ces filets de pêche tueront des millions d’animaux marins chaque année et mettront 600 ans avant de se dégrader si nous ne faisons rien.

Ensuite, nous reversons une partie significative des profits de la vente des maillots de bain aux associations qui ont pour mission de traquer et récupérer les filets de pêche à travers le monde. Nous soutenons ainsi de manière continue leur actions, à ce titre nous avons déjà établi un partenariat avec l’association Healthy Seas.

Pourquoi t’es-tu inscrit au Prix IDDEA ?

Monter une entreprise est en soi un challenge, le faire avec une vision éco-responsable l’est encore plus.  Le Prix IDDEA est une fantastique opportunité d’apprendre de nombreuses méthodes et outils pour monter une entreprise éco-responsable en évitant un maximum d’obstacles sur le chemin. Il y a milles raisons pour lesquelles le projet peut échouer, et je suis convaincu que le Prix IDDEA peut me permettre d’en éliminer un bon nombre. Enfin, le Prix IDDEA donne une véritable crédibilité aux projets sélectionnés.

Qu’est-ce que le Prix IDDEA peut t’apporter ?

Par où commencer ?

Du coaching, des conseils, du mentoring, des outils, du rythme… Au-delà du programme, le fait d’être immergé dans cette aventure avec d’autres entrepreneur-e-s me donne réellement envie d’aller de l’avant. Trop souvent lorsque l’on monte son projet, on fait face à de nombreuses incertitudes, de nombreux doutes. Le fait d’être en groupe me permet personnellement de relativiser et d’avancer. Pour finir, le Prix IDDEA, en plus de donner de la crédibilité, donne de la visibilité ce qui, quand on monte sa marque, est primordial. C’est donc un grand honneur d’avoir été sélectionné dans les finalistes du Prix IDDEA !

Pour en savoir plus sur la marque : site internet de Shark Rebellion