juillet 21, 2020 Juliette Gallet

Pourquoi souhaites-tu devenir entrepreneure ?

J’ai fini mes études au collège sans savoir exactement ce que je souhaitais faire par la suite et quelles études poursuivre. Je me suis finalement dirigée vers la sociologie à l’université de Genève par intérêt pour la branche. A la fin de mes trois années de Bachelor, j’ai su que je ne souhaitais cependant pas continuer dans cette voie. J’ai donc déménagé à Bruxelles pour y suivre un master en études européennes. Ce choix venait de mon intérêt pour les grandes organisations internationales. Cependant, pour des raisons variées, j’ai compris que ce n’était pas fait pour moi et je suis rentrée à Genève.

J’ai suivi des stages d’orientation et finalement, j’ai réalisé que ce que je souhaitais était de développer mes propres projets et mes propres idées. Je me suis renseignée pour des études qui correspondaient à cela et j’ai trouvé le Bachelor Team Academy en gestion d’entreprise à la HES-SO de Sierre. J’y ai donc poursuivi trois années d’études et je suis en train d’obtenir mon Bachelor en gestion d’entreprise spécialisé dans l’entrepreneuriat. Dans ce Bachelor, les élèves d’une même volée créent leur entreprise afin d’y poursuivre des projets entrepreneuriaux. J’ai décidé de soumettre mon dernier projet, le projet des Sauces pour pâtes au concours IDDEA dans le but de développer le projet en entreprise dans le courant 2020-2021.

A quel besoin répond ton projet ?

Mon projet répond à deux besoins. L’utilisation de légumes déclassés pour lutter principalement contre le gaspillage alimentaire. En effet, bien que notre pays soit et petit et développé, nous ne figurons pourtant pas au rang des bons élèves en la matière. Grâce au procédé de déshydratation des légumes qui entrent dans la composition des sauces, cela me permet, en plus de limiter le gaspillage à la source et d’allonger la durée de conservation des ingrédients de base de mon produit.

Quel impact durable souhaites-tu avoir grâce à ton projet ?

Avec mon projet, je souhaite avoir deux impacts. Le premier est écologique en préservant et en valorisant la production maraîchère de Suisse romande. Le deuxième est social en valorisant le travail de nos agriculteurs du début à la fin de la chaîne alimentaire qu’ils approvisionnent. Enfin, je souhaite également avoir un impact en amenant aux consommateurs de tous revenus d’accéder à une alimentation saine, locale et variée.

Pourquoi t’es-tu inscrite au Prix IDDEA ?

Je me suis inscrite au Prix IDDEA car les valeurs du Prix rejoignent mes valeurs personnelles. Mais je me suis également inscrite attirée par l’expérience des coachs que nous pouvons rencontrer et dans le but de rencontrer d’autres porteurs-euses de projet motivé-e-s.

Qu’est-ce que le Prix IDDEA peut t’apporter ?

Le Prix IDDEA peut m’apporter des connaissances entrepreneuriales essentielles, des contacts, des idées novatrices et évidemment de la visibilité pour un projet auquel je crois.