25 septembre 2017 Prix IDDEA

Impact environnemental : Agir et communiquer

Damien Friot est formateur au Prix IDDEA et est notamment responsable du cours «Impact environnemental, agir et communiquer». Qui est-il, quel est son parcours et qu’apprennent nos candidats avec lui ? Rencontre…

QUI EST DAMIEN FRIOT ?

 

Il y a 10 ans, Damien Friot co-fondait Quantis, une entreprise spécialisée dans le domaine de l’empreinte environnementale. Rapidement devenue leader dans son domaine, cette entreprise lui a permis de travailler pour des multinationales et de collaborer avec elles sur des approches environnementales très pertinentes mais encore trop peu appliquées.

Suite à la fondation de EA – Shaping Environmental Action en 2014, Damien a pris ses quartiers à l’Impact Hub de Genève et a dès lors côtoyé le monde des start-up. Rapidement, il y constate une lacune : beaucoup d’idées positives et de projets visant à améliorer la société prennent forme mais peinent à évaluer concrètement leur impact. Le formateur a donc décidé de proposer aux start-up le même type d’approche qu’aux multinationales pour les aider à comprendre si leur potentiel environnemental existe vraiment et comment le valoriser au maximum.

EN QUOI CONSISTE LE COURS
«IMPACT ENVIRONNEMENTAL, AGIR ET COMMUNIQUER»

 

Le cours vise à apprendre aux candidats à identifier les aspects environnementaux clés de leur activité ou de leur produit. Sont également étudiées l’analyse des risques et des parties prenantes en se basant sur des outils d’évaluation d’empreinte environnementale tels qu’ Ecobilan ou Analyse du Cycle de Vie.Les porteurs de projet apprennent à agir sur leurs impacts écologiques et à communiquer sur leur performance. Les aspects tant environnementaux que ceux liés au marketing,aux modèles d’affaires, aux contraintes opérationnelles et aux perceptions sont pris en compte.

« Je souhaite que mes étudiants soient capables de comprendre quels sont les impacts clés de leur activité et comment valoriser cette connaissance en terme de marketing et de communication auprès de leurs parties prenantes. »

LES RECOMMANDATIONS DU FORMATEUR…

 

«Je crois que la quanti cation basées sur l’Analyse de Cycle de Vie est essentielle, que ce soit pour du reporting, pour l’identi cation d’actions potentielles ou de la communication.

Cette approche fournit une vision structurée considérant toute la chaîne de valeur (incluant les fournisseurs, la production, les activités de consommation et la gestion des déchets) et couvrant un large nombre d’indicateurs (le réchauffement climatique, la santé humaine, les impacts sur les ecosystèmes, etc.)»